Repas de fête [versions végétarienne et végétalienne]

Cette année encore, les fêtes se déroulent à la maison, et charge à moi de cuisiner… Pour mon plus grand plaisir bien sûr ! L’occasion également de faire découvrir à la famille et aux amis la joie d’un repas festif, convivial, goûteux et… Végéta*ien. Pourquoi végéta*ien ? Parce que je vous propose les versions végétariennes et végétaliennes des recettes qui vont suivre. Parce que franchir le cap d’un repas végétarien pour un repas de fêtes, je trouve ça tout simplement énorme. Faire manger une tablée de 15 personnes sans viande ni poisson là où d’habitude trônent rôtis, saumon fumé, crustacés et foie gras, ben moi je dis déjà chapeau à celui ou celle qui a décidé de s’y mettre. Qui peut le plus peut le moins, et si je ne mettais que la version végétalienne ? Hmmm, ma proposition des alternatives est réfléchie : d’une part, tenter le végétarien pour la 1ère fois est déjà super, comme je le disais. D’autre part, on trouve de quoi faire des repas végétariens en grande surface alors que, il faut l’avouer, il est difficile de trouver du tofu soyeux ailleurs qu’en magasin bio. Donc moi je dis « Step by step », un changement d’habitudes n’est jamais facile.

Bon, assez papoté. Qu’est-ce qu’on mange ?! Eh bien un peu de recettes du site remaniées et rendues encore + sexy pour l’occasion, et qqs nouveautés. De la cuisine simple, qui prend certes un peu de temps, mais pour laquelle vos convives vous remercieront du « fait-maison » qu’on a le moins en moins le temps de s’accorder.

En images, voilà ce que ça donne. Vous trouverez dans la page les liens vers les recettes ainsi que quelques explications.

img_0316-3.jpeg

Apéritif : « Toasts avocat & radis »

Apéritif : "sandwich mini-égyptien"

Apéritif : « Sandwich égyptien »

Apéritif : "Amuse-bouches potiron & graines de courge"

Apéritif : « Amuse-bouches potiron & graines de courge »

 

 

 

 

 

 

Entrée : "Blinis & tartinades"

Entrée : « Blinis & tartinades »

Plat : "Parmentier de lentilles & patates douces"

Plat : « Parmentier de lentilles & patates douces »

gateau

Dessert : « Gateau spéculoos – chocolat »

 

 

 

 

 

 

************

APERITIF

 

En apéritif, à côté des indétrônables bâtonnets de carotte, chou fleur cru, et autre concombre (je vous assure, maintenez-les, une touche de fraîcheur est toujours appréciée), à côté des noix de cajou pour lesquelles tout le monde se battrait si l’esprit des fêtes ne nous retenait pas, eh bien je vous propose :

(Ces 2 premières recettes sont végétaliennes. Pas utile de penser à une alternative, on trouve tous les ingrédients nécessaires à leur préparation un peu partout. Tout le monde fait du guacamole végétalien, c’est un peu comme M. Jourdain qui fait de la prose sans le savoir !)

************

ENTREE

En entrée, une valeur sûre :

  • Le blini. C’est tout bête, mais essayez d’en faire vous-même et vous verrez qu’en fait, vous n’en aviez jamais mangés. Chaud, moelleux.. Accompagnés de tartinades et sauces dont je parle dans la recette. Si vous n’avez pas le temps d’en faire, on peut se rabattre sur des blinis trouvés en rayon frais, mais prenez le temps de les passer à la poêle avec un peu d’huile d’olive, jamais de blinis froids sortis de la boîte ! 🙂

Au fait, si vous n’avez pas de mini moules à tartelettes pour les amuse-bouches au potiron, permutez ! Prévoyez alors en apéro de plus petits blinis (et en quantité moindre, quoique ça se conserve très bien), et proposez en entrée des tartelettes au potiron (ce genre de moules est plus fréquent) voire une tarte, que vous vous partagerez entre convives, accompagnée d’une salade assaisonnée à l’huile d’olive et à l’échalote.

************

PLAT

Et ensuite… ?

  • Un parmentier de lentilles & patates douces.
    Le lien renvoit vers la recette publiée il y a quelques semaines et que je n’ai remaniée qu’au niveau présentation. En effet, elle reste identique niveau préparation jusqu’au dressage évidemment : disposez les lentilles dans le fond d’un plat huilé (individuel ou familial), puis ajoutez la purée avant de passer légèrement au four et saupoudrez de persil. A accompagner d’une bonne salade de mâche au goût délicat.

************

DESSERT

Pour terminer, MON COUP DE COEUR

C’est un clin d’œil au gâteau que préparaient ma maman, et sa maman, avec des petits beurres et… une crème au beurre (au cas où ça manquerait de beurre :p). Un beau remake dont je suis fière ! Vous m’en direz des nouvelles.

 

Voilà, j’espère que ce billet vous donnera 2-3 idées, et vous montrera surtout que, même pour les fêtes, c’est possible 🙂
Soyez vigilants, et repérez bien pour combien de personnes sont prévues les quantités. N’oubliez pas non plus qu’en multipliant les plats ainsi, on en mange (normalement…) un peu moins !

Je vous souhaite à toutes et à tous de passer d’excellentes fêtes de fin d’année, et je vous dis, avec Doudou, à l’année prochaine !

Oui oui, on est le 27 décembre... Allez, raison de plus pour tenter le menu VG : la planète, en plus des animaux, vous dira merci (et Doudou pourra peut-être un jour revoir la neige)

Oui oui, on est le 27 décembre…
Allez, raison de plus pour tenter le menu VG : la planète, en plus des animaux, vous dira merci (et Doudou pourra peut-être un jour revoir la neige)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *